Service client 7J/7
015 - 29 56 13

Valeurs fondamentales et principes du groupe CEWE

Le Groupe CEWE conduit ses affaires dans le strict respect des lois nationales et internationales et conformément à des valeurs éthiques affirmées. Par les présentes, nous souhaitons renforcer encore notre culture d’entreprise, marquée par l’intégrité, la confiance et le sens des responsabilités.

Le Groupe CEWE est le leader technologique de la finition photo industrielle en Europe. Notre objectif est de conserver cette position et de la développer. Nous entendons n’y arriver que par la performance, l’honnêteté et la transparence avec laquelle nous menons nos affaires. Notre activité repose sur le service client, la qualité de nos produits, la plus grande capacité d’innovation et l’excellente renommée de notre groupe. Notre réputation constitue la base fondamentale d’une activité concurrentielle couronnée de succès.

Le groupe CEWE agit de façon responsable, stratégiquement intelligente et de façon mesurée et raisonnable en ce qui concerne ses dépenses. Il veille à convaincre ses clients grâce à des collaborateurs qualifiés et des produits de haut niveau.

Chaque collaborateur apporte à ce titre une contribution fondamentale. Nous nous sentons engagés à respecter un monde du travail juste et équitable et nos collaborateurs sont pour nous le capital le plus important.

Esprit d’entreprise et compréhension de la Direction

Notre culture d’entreprise est imprégnée d’esprit de partenariat et du respect de chacun. Des collaborateurs bien formés et motivés qui s’identifient à l’entreprise et à ses valeurs sont des garants de qualité, d’efficience, de capacité d’innovation et de croissance. Notre mode de direction participative repose sur une confiance réciproque, le respect de chacun et le principe de délégation des responsabilités. La direction, l’encadrement et les collaborateurs sont convaincus qu’une complémentarité harmonieuse entre vie professionnelle et vie familiale est source de succès. Nos collaborateurs ont une liberté d’action dans le cadre des responsabilités qui sont les leurs et prennent part au processus de décision et au résultat économique de l’entreprise. Les sociétés de notre groupe sont dirigées par des gérants et responsables qui pensent et agissent dans un esprit d’entreprise. Ils jouissent d’une large indépendance et supportent de grandes responsabilités. Tout cela confirme notre souhait de voir nos collaborateurs s’identifier aux objectifs communs et à faire preuve de la plus grande loyauté à l’égard des intérêts de toute l’entreprise.

Partenaires commerciaux et concurrence

Les rapports avec nos partenaires commerciaux sont imprégnés de confiance et de fairplay. Ils reposent sur la sincérité et la fiabilité. Nous sommes des partenaires sur lesquels on peut compter et nous attendons que, dans chaque instant de la vie des affaires, les lois et règlements soient respectés. Nous n’acceptons par conséquent aucun comportement qui remette en question notre intégrité ou la mettrait en péril.

Nous nous engageons à respecter une concurrence saine et loyale et croyons dans ce cadre aux vertus d’une qualité innovante et aux vertus du travail. Tout accord contrevenant aux règles légales et toute offre fictive sont exclus dans notre société. Il en résulte que nous ne voulons recevoir aucune commande résultant de l’octroi ou de la proposition d’avantages illicites.

Responsabilité sociétale de l’entreprise

Nos associés savent que leur statut constitue également une obligation à l’égard de la société. Ils considèrent que l’entreprise est légitime dans l’économie de marché dès lors qu’elle constitue une contribution à toute la société. Notre groupe et ses collaborateurs respectent la loi et le droit. Ils se comportent constamment, en interne comme vers l’extérieur, de façon respectueuse, responsable et sont systématiquement guidés par des principes éthiques. Au premier rang de ceux-ci se trouvent l’honnêteté, l’intégrité, la loyauté, le fairplay, la tolérance et l’ouverture. Nous nous sentons tenus d’une obligation particulière concernant la protection de l’environnement et veillons à sa préservation durable, tout comme nous assumons la responsabilité sociale de notre entreprise et veillons au respect de valeurs éthiques les plus élevées. Cela nous impose notamment de refuser strictement tous produits réalisés grâce l’exploitation du travail des enfants.

Engagements

Nos principes dans la vie des affaires sont soumis à un processus perpétuel de contrôle critique et de développement constant. Nous demandons à chacun de nos collaborateurs qu’il s’attache à ces objectifs et valeurs et agisse constamment dans leur respect. Les dirigeantes ont dans ce cadre une haute responsabilité et une fonction d’exemplarité particulière.

Préambule :

Le présent code éthique constitue une directive contraignante pour tous les salariés du groupe. Seule une disposition légale nationale plus contraignante dans les pays dans lesquelles les filiales sont installées peut y déroger.

Ce code repose sur nos valeurs éthiques et sur les principes régissant la vie des affaires, imprégnée d’intégrité et de loyauté, qui en résultent. En tant qu’entreprise responsable, nous nous sentons tenus par les critères éthiques les plus élevés. Nous sommes investis d’une responsabilité importante à l’égard de nos clients qui, comme nos partenaires peuvent nous faire confiance. Cela implique notamment que nous respections constamment les règles de droit, agissions dans le cadre d’une concurrence saine et loyale et nous comportions en partenaire fiable. Nous sommes convaincus que ce n’est que de cette façon que notre compétitivité et, ainsi, notre activité et notre succès commercial, peuvent être durablement assurés.

Le code éthique ne peut ni ne veut tout régler. Il contient des principes et des standards minimums, également contraignant pour tous les collaborateurs, et qui doivent être mis en pratique. Nous souhaitons également que tous ceux qui travaillent avec nous puissent faire leurs ces mêmes principes.

Le code éthique vise à la mise en pratique de nos principes :

  • l’intégrité et le respect du droit déterminent notre attitude ;
  • notre attitude est imprégnée par la volonté d’assurer et de développer la position de leader européen du groupe du CEWE dans le secteur de la prestation de service photographique ;
  • nos relations commerciales sont pragmatiques et exemptes de méthodes illicites ;
  • les conflits entre les intérêts du groupe CEWE et les intérêts privés sont exclus ;
  • nous traitons avec confidentialité les informations et secrets d’affaires ;
  • nous ne tolérons aucune utilisation de quelque fonction que ce soit à des fins personnelles, au bénéfice de tiers ou au détriment du groupe CEWE.
  1. Principes à l’égard des collaborateurs, clients et partenaires commerciaux

CEWE veille à ce que tous ses collaborateurs, clients et partenaires commerciaux soient traités avec honnêteté et que leurs droits ainsi que leur vie privée soient respectés. Toute discrimination tenant au sexe, aux origines ethniques, au handicap, à la naissance, à la religion, à l’âge ou à l’identité sexuelle ne saurait être tolérée.

Notre société ne tolère pas plus le harcèlement sexuel que le harcèlement moral.

Le dénigrement d’un collaborateur ou de sa famille, la propagation de rumeurs, les menaces, les intimidations, les insultes, les brimades, les traitements humiliants ou dégradants par des supérieurs hiérarchiques ou des collègues ainsi que la retenue volontaire d’informations nécessaires à la réalisation du travail sont des indices d’un tel harcèlement. Les victimes de telles pratiques ont le droit de recourir à des interlocuteurs tels que leurs supérieurs hiérarchiques ou le service des ressources humaines et d’obtenir de ceux-ci une écoute attentive et sérieuse.

  1. Exclusion de conflits d’intérêt

2.1. Principe

Les intérêts professionnels et privés doivent être strictement séparés. Les contacts ou liens professionnels ne peuvent être utilisés à des fins personnelles ou au bénéfice de tiers, ni ne peuvent nuire aux intérêts de la société. En cas de possibilité ou de risque de conflit d’intérêt, les collaborateurs doivent en cas de doute s’adresser à leur supérieur hiérarchique. Ils doivent obtenir de lui, du service des ressources humaines ou du Responsable Alerte Professionnelle, conseil et assistance.

Afin d’exclure tout conflit d’intérêt entre la société et la sphère privé, les salariés doivent en principe s’abstenir de s’engager contractuellement à titre personnel avec des partenaires du groupe CEWE. S’il devait s’avérer finalement qu’un partenaire commercial du groupe CEWE a été missionné à des fins privés, le salarié concerné pourra en informer immédiatement le Responsable Alerte Professionnelle.

2.2. Conflit d’intérêt en raison d’activités annexes

Les collaborateurs de CEWE sont tenus de faire valider par le service des ressources humaines l’exercice de toutes activités annexes. CEWE refusera ou s’opposera à l’approbation de l’exercice d’une activité annexe s’il existe des éléments laissant à penser que l’exercice de cette activité affectera l’exécution des tâches confiées au salarié dans le cadre de son contrat de travail et/ou portera atteinte à des obligations légales ou ressortant du contrat de travail. Afin d’exclure tout conflit d’intérêt, les activités annexes au bénéfice d’un concurrent ou d’un autre partenaire commercial sont par principe interdites.

2.3. Conflit d’intérêt résultant de participations

Les prises de participation importantes dans des sociétés tierces appartenant directement au même secteur d’activité (sont notamment concernés les concurrents, clients et fournisseurs) ne peuvent être autorisées que par acte écrit express du Président de CEWE.

  1. Attitude à tenir à l’égard des libéralités reçues

Les fabricants et fournisseurs ne peuvent être choisis que dans le cadre d’une concurrence saine et en tenant compte uniquement des critères de prix, qualité et pertinence de leurs prestations. Il en va de même pour les autres partenaires commerciaux et prestataires de service. Il est interdit aux collaborateurs du groupe

CEWE d’essayer d’obtenir, de se faire promettre ou d’accepter des avantages de tiers avec lesquels le groupe CEWE entretient ou cherche à entretenir des relations d’affaires.

3.1. Cadeaux et autres libéralités

Sont notamment considérés comme des libéralités, les incitations financières, la remise d’objet à titre gracieux ou privilégié, les rabais, les invitations à des voyages d’agrément ou les invitations gratuites à des évènements particuliers. Les cadeaux doivent par principe être refusés par les collaborateurs de CEWE. Si cela est impossible pour des raisons de politesse, les cadeaux en question doivent être immédiatement remis au supérieur hiérarchique, à un membre du service des ressources humaines ou au Responsable Alerte Professionnelle. Ils sont utilisés à titre de dons à des organisations caritatives ou mis aux enchères parmi les salariés ou utilisés à d’autres fins bénéficiant à la société. Les offres d’autres libéralités doivent être déclarées au supérieur hiérarchique compétent et doivent être documentées. Des tolérances à cette règle peuvent être décidées au cas par cas par la direction générale.

L’acceptation d’argent liquide est en tout état de cause absolument exclue.

Les voyages privés, liés à des voyages professionnels ou des voyages professionnels, ne peuvent avoir lieu aux frais du partenaire commercial ni aux frais de tiers. Les frais de déplacement doivent, sans exception, être comptabilisés conformément aux règles en vigueur sur les frais de déplacement.

3.2. Repas d’affaires et invitation

Les repas d’affaires peuvent, en fonction des circonstances, de leur modalité, leur fréquence et leur niveau, être considérés comme une forme d’hospitalité usuelle d’un point de vue commercial. Pour ce faire, ils doivent avoir pour objet de servir des objectifs commerciaux justifiés. Dans ce cas, ils sont autorisés dés lors que l’invitation survient librement et dans un cadre adéquat de travail en commun habituel. Il convient cependant de veiller à ce qu’il ne puisse être considéré que ces invitations pourraient avoir une influence illicite sur les décisions professionnelles. Une nécessaire sensibilité est attendue sur ce point de la part de chacun des collaborateurs.

Toute invitation par des partenaires commerciaux ou des prestataires de service à des manifestations (manifestations sportives ou culturelles, journée portes ouvertes, animation informations produits, séminaires, formations continues etc…) n’est autorisée que si elle est adaptée dans son ampleur et dans son style et que si elle est objectivement usuelle

  1. Attitude à tenir à l’égard des libéralités reçues

Les fabricants et fournisseurs ne peuvent être choisis que dans le cadre d’une concurrence saine et en tenant compte uniquement des critères de prix, qualité et pertinence de leurs prestations. Il en va de même pour les autres partenaires commerciaux et prestataires de service. Il est interdit aux collaborateurs du groupe

CEWE d’essayer d’obtenir, de se faire promettre ou d’accepter des avantages de tiers avec lesquels le groupe CEWE entretient ou cherche à entretenir des relations d’affaires.

4.1. Cadeaux et autres libéralités

Sont notamment considérés comme des libéralités, les incitations financières, la remise d’objet à titre gracieux ou privilégié, les rabais, les invitations à des voyages d’agrément ou les invitations gratuites à des évènements particuliers. Les cadeaux doivent par principe être refusés par les collaborateurs de CEWE. Si cela est impossible pour des raisons de politesse, les cadeaux en question doivent être immédiatement remis au supérieur hiérarchique, à un membre du service des ressources humaines ou au Responsable Alerte Professionnelle. Ils sont utilisés à titre de dons à des organisations caritatives ou mis aux enchères parmi les salariés ou utilisés à d’autres fins bénéficiant à la société. Les offres d’autres libéralités doivent être déclarées au supérieur hiérarchique compétent et doivent être documentées. Des tolérances à cette règle peuvent être décidées au cas par cas par la direction générale.

L’acceptation d’argent liquide est en tout état de cause absolument exclue.

Les voyages privés, liés à des voyages professionnels ou des voyages professionnels, ne peuvent avoir lieu aux frais du partenaire commercial ni aux frais de tiers. Les frais de déplacement doivent, sans exception, être comptabilisés conformément aux règles en vigueur sur les frais de déplacement.

4.2. Repas d’affaires et invitation

Les repas d’affaires peuvent, en fonction des circonstances, de leur modalité, leur fréquence et leur niveau, être considérés comme une forme d’hospitalité usuelle d’un point de vue commercial. Pour ce faire, ils doivent avoir pour objet de servir des objectifs commerciaux justifiés. Dans ce cas, ils sont autorisés dés lors que l’invitation survient librement et dans un cadre adéquat de travail en commun habituel. Il convient cependant de veiller à ce qu’il ne puisse être considéré que ces invitations pourraient avoir une influence illicite sur les décisions professionnelles. Une nécessaire sensibilité est attendue sur ce point de la part de chacun des collaborateurs.

Toute invitation par des partenaires commerciaux ou des prestataires de service à des manifestations (manifestations sportives ou culturelles, journée portes ouvertes, animation informations produits, séminaires, formations continues etc…) n’est autorisée que si elle est adaptée dans son ampleur et dans son style et que si elle est objectivement usuelle

  1. Dons / Sponsoring

Le groupe CEWE soutient, par le biais de dons, des objectifs d’intérêt général, social, culturel, sportif et scientifique dans un cadre commercialement raisonnable et participe ainsi à la vie sociale et sociétale. Il n’est fait aucun don, directement ou indirectement à quelque parti politique ce que soit, ni à quelque fondation d’obédience politique.

  1. Lutte contre la criminalité économique et la corruption

CEWE s’oppose à toute forme de corruption et à tout acte qui y serait assimilable. La corruption est strictement combattue par notre groupe et ne saurait en aucun cas être tolérée.

Dans le langage commun, la corruption s’entend comme le détournement d’un pouvoir confié à des fins personnelles. D’un point de vue juridique, la corruption couvre diverses infractions pénalement sanctionnées.

Le groupe CEWE combat la corruption par des mesures d’organisation interne et des règlements personnels préventifs. Notre entreprise fait par ailleurs tout pour mettre à jour la corruption et les activités criminelles qui y sont liées et les poursuivre, quelle que soit la personne concernée.

Les collaborateurs confrontés à une tentative de corruption doivent immédiatement en alerter leur supérieur hiérarchique et/ou le Responsable Alerte Professionnelle.

Les collaborateurs soupçonnant des faits de corruption, d’autres activités criminelles ou d’irrégularités graves doivent en faire part. Leurs interlocuteurs à ce titre sont le supérieur hiérarchique direct et le Responsable Alerte Professionnelle

  1. Comportement en public

Tout engagement public ou servant l’intérêt général, dans le monde associatif ou administratif, que ce soit au niveau communal ou-régional ainsi que l’exercice de fonctions honorifiques est par principe salué dès lors que cet engagement ou ces fonctions ne mettent pas en péril l’exercice de l’activité professionnelle et sont compatibles avec la situation de l’entreprise. De tels engagements sont à coordonner avec le supérieur hiérarchique ou le service des ressources humaines. Les prises de position concernant la société émises publiquement par ses dirigeants, dans le cadre d’interviews, de déclarations, publications ou reportages doivent, en fonction de leur date, de contexte et contenu, répondre aux intérêts et objectifs de la société. Elles doivent par conséquent être à chaque fois approuvées par la direction générale et, lorsqu’il s’agit de contact avec les médias, être également discutées avec le responsable de la communication de l’entreprise.

  1. Protection des données et propriété de l’entreprise, obligation de confidentialité

Chaque collaborateur de CEWE est tenu d’agir avec le plus grand sens des responsabilités en ce qui concerne la propriété de l’entreprise et de protéger celle-ci de toute perte, dommage ou utilisation fautive. Est concernée l’utilisation non seulement des biens mis à disposition tel que PC, machines etc… mais également des biens immatériels tels que données pertinentes, secrets d’affaires, brevets et marques.

Sauf autorisation expresse du supérieur hiérarchique, les biens et installations de l’entreprise ne peuvent être utilisés à des fins privés ni être extraits des locaux de l’entreprise. Les détails concernant les ordinateurs portables, les téléphones etc… sont régis par la Directive spécifiquement applicable aux appareils technologiques.

Les collaborateurs sont soumis à la confidentialité la plus stricte, que ce soit pendant la période d’exécution de leur contrat de travail ou postérieurement à celle- ci, sur tous les secrets d’affaires et de production.

  1. Règles relatives au délit d’initié

Toute personne disposant d’information privilégiée relative à la société CEWE Holding AG ne peut procéder à aucun acte de commercialisation des actions de cette société. Sont considérées comme des informations privilégiées toutes informations non connues du public susceptible d’influencer un actionnaire à la vente, l’achat ou la conservation de valeurs mobilières.

La société CEWE Holding AG tient un répertoire d’initiés dans lequel figurent toutes les personnes susceptibles de bénéficier d’informations privilégiées.

Les informations privilégiées ne peuvent être communiquées à des personnes extérieures au groupe CEWE (par exemple : journaliste, analyste financier, client, conseil, membre de la famille ou amis). Il convient de veiller en permanence à ce que toute information susceptible d’être considérée comme privilégiée soit conservée secrète de façon à ce qu’aucun tiers non autorisé ne puisse y avoir accès.

  1. Comportement à tenir conformément au code éthique

10.1. Respect du code éthique et conséquences en cas de violation de celui-ci

Chaque collaborateur est personnellement responsable, dans son travail quotidien, du respect des termes du présent code.

Les membres de l’encadrement ont l’obligation particulière de veiller au respect des principes du présent code en montrant constamment l’exemple adéquat et, par leur propre comportement, en montrant l’image d’une activité intègre et loyale. Ils doivent notamment veiller à ce que ce code soit transposé dans la vie professionnelle quotidienne.

Toute violation des règles édictées par le présent code doit être sanctionnée disciplinairement, quelle que soit la personne qui est l’auteur de ces violations, les sanctions pouvant aller jusqu’au licenciement. Si l’entreprise subit un préjudice du fait de ces violations, elle pourra user de toute voie de droit à l’encontre de leur auteur afin d’en obtenir indemnisation. Tout soupçon de délit fera l’objet d’une plainte.

10.2. Interlocuteur pour toutes questions relatives au code éthique

Pour toutes questions relatives au code éthique, ou toute incertitude concernant l’attitude à tenir, le supérieur hiérarchique direct ou le supérieur hiérarchique du niveau suivant doit être contacté aux fins de discussion.

Si cela ne pouvait être possible ou ne pouvait être voulu, le collaborateur pourrait s’adresser au service des ressources humaines, au Responsable Alerte Professionnelle lorsque la question entre dans le champ de ses compétences. En outre, CEWE offre à ses employés la possibilité de signaler les abus aux ressources humaines et au responsable de la conformité de manière totalement anonyme via un portail d'alerte en ligne sécurisé.

Stipulations finales

Toutes stipulations complémentaires comprises dans les contrats de travail ou dans des directives particulières à certaines personnes restent inchangées. Les termes du présent code n’affectent pas les clauses des contrats de travail. Les Directives en vigueur n’en sont pas affectées également.

Ce code éthique devra continuer à être développé et approfondi grâce aux expériences qui en résulteront et devra, le cas échéant, être amélioré. Il doit par conséquent être continuellement analysé et régulièrement amendé.

Les meilleurs produits et les plus innovants