Capturer la vie en Gambie

Après avoir vu mes photos, les gens veulent faire quelque chose pour ceux qui ont moins de chance que nous.

Rencontrez l’auteur

Ilse van der Velden

Ilse a toujours son appareil photo avec elle lorsqu'elle voyage en Gambie. Elle s’y rend avec la fondation The Future Gambia pour aider la population locale. Pour capturer ces expériences spéciales et les partager avec sa famille et ses amis, elle a déjà réalisé plus de 50 livres photo.

J’ai fait plusieurs livres photo de mes voyages en Gambie. Dès l’arrivée, on entre vraiment dans un autre monde. Parfois, vous ne savez pas ce que vous voyez. En plus de la beauté de la nature et des sites touristiques de la côte, la Gambie a également encore un autre visage. La population de l’intérieur vit dans des conditions pénibles. Je capture les deux situations avec mon appareil photo compact. i Appareil photo compact Un appareil photo compact a un objectif fixe, l'écran LCD servant de viseur. Vous pouvez prendre des photos rapidement et facilement avec les appareils photo compacts polyvalents. Généralement, grâce au mode automatique qui choisit les bons réglages pour vous. Certains de ces appareils photo peuvent également être configurés manuellement. En savoir plus Lorsque, par la suite, je montre mes livres photo de Gambie à d’autres personnes, elles ont souvent hâte de visiter le pays. Certains veulent même faire quelque chose pour ces personnes qui ont moins de chance que nous aux Pays-Bas. C’est bien sûr très beau. Toute aide, grande ou petite, est la bienvenue.

La pureté des enfants

Les photos qui impressionnent le plus sont souvent celles d’enfants. Elles sont si pures. C’est parfois un art de les photographier. Après tout ce sont des enfants et rester immobile n’est souvent pas une option. Lors de la prise de vue, je fais toujours attention à l’arrière-plan. Je veux garder le moins possible d’objets gênants dans l’image. Les couleurs en arrière-plan détournent également le regard des enfants. C’est pourquoi je photographie beaucoup en noir et blanc i Photographie en noir et blanc Photographier en noir et blanc donne encore plus d'importance aux questions de contraste, de composition et de lumière. Après tout, une photo en noir et blanc contient principalement des nuances de gris et est donc également appelée photo monochrome. En savoir plus . De ce fait, le regard est vraiment guidé vers les yeux.

A L’année dernière j’ai fait ce selfie i Selfie Un selfie est un autoportrait photographié. On prend surtout un selfie pour pouvoir le partager via les médias sociaux tels que Facebook et Instagram. La photo montre souvent que l’auteur tient son smartphone, c'est l'une des caractéristiques du selfie. En savoir plus avec des enfants. La qualité n’est peut-être pas parfaite, mais le moment était si beau. Visiter des villages est souvent tout aussi spécial pour les Gambiens que pour moi. Dans chaque village où vous arrivez, quelqu’un s’écrie qu’un « blanc » est arrivé. Tout le village se mobilise. Pour certains enfants, c’est même la première fois qu’ils voient quelqu’un avec une peau d’une couleur différente. Souvent, ils restent d’abord sur l’expectative. Mais ça ne dure jamais longtemps, ils se bousculent autour de vous et veulent être soulevés.

De blijdschap van de kinderen maakte mij zó gelukkig.

Ilse van der Velde

Bien entendu, la communication avec les enfants est très difficile car on ne parle pas la même langue. C’est pourquoi j’ai tiré la langue en prenant un selfie avec les enfants. La glace était immédiatement brisée et les enfants ont participé avec joie. Quelques selfies plus tard j’ai fait cette photo. C’est peut-être bien ma photo préférée de mes voyages en Gambie. La joie des enfants m’a tellement fait plaisir.

Zoom 36x pour la faune

En plus des enfants, j’aime aussi photographier la magnifique nature gambienne. Le pays a de jolis paysages, plantes et fleurs. Mais aussi des animaux insolites, tels que les dauphins, les singes et les girafes. Le zoom 36x de mon appareil photo est particulièrement utile pour photographier des animaux sauvages. Il permet de photographier des détails que vous ne voyez pas de vos propres yeux de si loin. J’adore faire de tels gros plans. Mais je ne suis pas une experte en photographie. J’utilise généralement le mode automatique de mon appareil photo compact. Personnellement, je pense que saisir le moment est plus important que la qualité technique d’une photo.

My Gambia Story

Beaucoup de photos ont une histoire spéciale que je veux raconter. Pendant mes voyages, je garde ces histoires dans un journal de voyage. Plus tard, je les place dans mes livres photo. En photographiant, je travaille déjà consciemment sur le livre photo que je vais faire du voyage. De cette façon, je m’assure que les photos fournissent une image complète de mes expériences.

Sommige ervaringen zijn best schokkend, maar ook die wil ik vertellen.

Ilse van der Velde

Lors de mon premier voyage en Gambie, j’ai vécu un moment assez choquant. Je me souviens très bien qu’un homme est venu me poser une question bizarre. Si je voulais lui acheter un bébé … Je ne savais pas ce qui m’était arrivé. Ce père voulait vendre l’un de ses propres enfants. Il a dit qu’il voulait utiliser cet argent pour subvenir aux besoins de ses autres enfants. C’était un moment tellement cruel. Cela m’a confirmée dans ma détermination à travailler pour les enfants en Gambie. Ils méritent un avenir meilleur.

My Gambia Story

Tous ensemble, nous avons réalisé des choses fantastiques

Pour un avenir meilleur

En plus de mon engagement envers la Fondation The Future Gambia, i Foundation The Future Gambia L’objectif de cette fondation est d’améliorer le bien-être et l’autosuffisance des enfants défavorisés en Gambie, en particulier en commençant une bonne éducation dans le village de Sanchaba en réalisant sa propre école et en développant des activités pour cette école. En savoir plus je parraine la famille d’Awa. Awa est une femme qui s’occupe d’un orphelin, alors que la famille a à peine de l’argent pour joindre les deux bouts. C’est pourquoi j’ai décidé de payer les frais de scolarité de son enfant. Étant donné que l’école était assez éloignée, je lui ai aussi acheté un vélo. Même si ça paraît n’être qu’une goutte d’eau dans la mer, je le fais pour les personnes qui savent qu’ils sont cette goutte.

Sur la photo, Awa est assise à côté d’un arbre avec quelques enfants. Pour les capturer le plus naturellement possible, j’ai voulu prendre la photo en cachette. Je me suis assise sur un banc et j’ai zoomé sur l’écran de mon appareil photo, sans pointer l’appareil photo vers elle. Pourtant, elle a regardé directement dans l’appareil photo au moment où j’ai pris la photo. Cela donne à la photo quelque chose de supplémentaire.

Une école primaire et pour ‘The Future of Gambia’

La chance de trouver un emploi en Gambie est beaucoup plus grande si vous savez lire et écrire

Travailler de manière structurée

Partout où je vais, mon appareil photo m’accompagne. Dès lors, je prends beaucoup de photos tous les jours. Pour garder un aperçu, je supprime toutes les photos qui ne me satisfont pas le soir. Ensuite, je place les photos dans des dossiers sur Dropbox. Ainsi, ma sélection est presque prête lorsque je rentre à la maison. Je réalise donc fait mes livres photo assez rapidement. Bien que je doive dire que j’aime aussi faire un livre photo volumineux.

Quand je fais un livre photo, je prends une tasse de thé le matin et continue jusqu’au soir. Les jours suivants, je prévois encore du temps pour perfectionner le livre photo. Je fais très attention à la mise en page. Je choisis moi-même les arrière-plans et j’ajuste la mise en page à mon goût. C’est ce que j’aime dans le logiciel CEWE : vous pouvez le rendre aussi difficile que vous le souhaitez : commencez à partir de zéro ou sélectionnez l’une des mises en page proposées.

DC-GH5

ISO
640
Focale
12
Diaphragme
11
Ilse haar fotoboek

Apprendre tout en créant

L’étagère avec mes livres photo est complètement pleine et s’est un peu affaissée. Il y en a une soixantaine, alors ce n’est pas surprenant. Mais ce ne sont même pas tous les livres photo que j’ai faits. Je donne parfois un livre photo en cadeau. Parce que je crée tellement de livres photo, je continue toujours d’appendre. Je m’améliore à vue d’œil. Par exemple, lorsque je pars en voyage, je prends désormais des photos que je peux utiliser comme arrière-plan. Je m’assure également de ne pas placer les gens au milieu de la photo, de quoi obtenir une meilleure composition. i Composition La composition signifie que l’image est structurée par "des éléments". Aussi appelée construction d'image, il s'agit d'une tentative de créer de l'ordre dans le chaos. En prenant conscience de la définition d'une composition pour l'atmosphère d'une photo, vous créez une photo qui prend encore plus de caractère. Les règles de... En savoir plus En plus, vous évitez ainsi qu’une personne ne soit pas bien représentée à cause du pli du livre photo.

Résumé

Ilse s’est engagée auprès de la population gambienne par le biais de la fondation The Future Gambia. Elle est allée plusieurs fois dans le pays et emporte son appareil photo tous les jours. Elle parvient à capturer magnifiquement les moments souvent impressionnants. Enfants heureux, conditions misérables ou vie sauvage – elle photographie tout. Elle aime partager les photos et les histoires avec les autres. Le processus de sélection structuré et la créativité d’Ilse lui permettent ensuite de créer des livres photo impressionnants.

Ook een fotoboek cadeau geven?

Maak dan kennis met de software

Une école primaire et pour ‘The Future of Gambia’

La chance de trouver un emploi en Gambie est beaucoup plus grande si vous savez lire et écrire
Livre photo