La Saint-Sylvestre approche à grands pas. Le jour qui se clôture traditionnellement par des feux d’artifice un peu partout dans le monde. Un spectacle éphémère dont la beauté disparaît en l’espace de quelques instants. Avec les astuces suivantes, vous pourrez profiter bien plus longtemps du feu d’artifice.

À quel endroit faites-vous vos photos ?

En vous positionnant au bon endroit, le feu d’artifice sera d’autant plus mis en valeur. Prendre de la distance est non seulement plus sûr, cela vous permettra également de faire de meilleures photos, puisque vous pourrez cadrer toute la scène. Par exemple la silhouette de la ville en combinaison avec le feu d’artifice.

Astuce : vous connaissez quelqu’un qui allumera un feu d’artifice ? Demandez-lui d’attendre au moment d’allumer les plus belles fusées jusqu’à ce que vous soyez prêt avec votre appareil photo.

Valeur ISO et vitesse d’obturation

Normalement, il est utile d’utiliser une valeur ISO plus élevée et une vitesse d’obturation plus lente pour obtenir une plus longue exposition de la photo. Par contre, quand vous faites des photos d’un feu d’artifice, mieux vaut ne pas utiliser de valeur ISO trop élevée, parce que vous créez aussi du bruit sur la photo de cette manière. Du coup, les détails élégants de l’explosion dans le ciel seront beaucoup moins nets. De plus, les flèches se succèdent à un rythme soutenu. Une vitesse d’obturation plus longue est donc moins intéressante puisque vous risquez d’être trop tard.

Attention : ne choisissez pas une vitesse d’obturation trop rapide. Une vitesse d’obturation plus lente vous permet en effet d’obtenir de jolis effets de traits lumineux dans le ciel. Dans le cas d’une vitesse d’obturation trop rapide, vous verrez moins de couleurs et moins de lumière du feu d’artifice. Si vous voulez éviter des photos floues, pensez à utiliser un trépied.

Y aura-t-il suffisamment de lumière ?

Bien qu’il ne soit pas évident de faire des photos dans le noir, sachez que le feu d’artifice du Nouvel An vous offrira généralement suffisamment de lumière. Le noir contraste d’ailleurs très bien avec le feu d’artifice lumineux et multicolore. De ce fait, le feu d’artifice ressort très bien et vous ne devez donc pas vous inquiéter d’une valeur ISO moins élevée ou d’une vitesse d’obturation plus rapide (env. 0,2 à 2 secondes).

Mode manuel

N’hésitez pas à utiliser le mode manuel pour vos photos du feu d’artifice. Le mode automatique est moins intéressant parce que votre appareil photo a du mal à interpréter correctement la lumière intense du feu d’artifice en combinaison avec un ciel sombre. Cela signifie donc que vous devrez faire la mise au point et choisir les réglages vous-même. Faire des photos au format RAW peut vous aider à cet égard, puisque vous pourrez encore retoucher les photos plus tard dans un logiciel de traitement de photos.

Le timing est essentiel

Le timing est sans doute l’élément le plus important dans la photographie du feu d’artifice. Si vous voulez vous faciliter la tâche, n’hésitez pas à faire des photos en rafale. Tout en veillant bien sûr à la qualité en prêtant attention au décor. Mieux vaut dix bonnes photos de feu d’artifice que 100 photos floues. Veillez également à appuyer sur le déclencheur un peu avant l’explosion. Si vous êtes trop tard, il est possible que des nuages de poudre gâchent la photo ; en effet, la photo sera un peu floue à causes de ces circonstances nébuleuses.

Astuce produit : intégrez votre photo du feu d’artifice dans votre livre de l’année pour vraiment terminer l’année par un bouquet final.

Enfin et surtout : CEWE vous souhaite de Joyeuses Fêtes en sécurité !