La bruyère est en fleur ! Malgré la sécheresse, de grandes parties de la bruyère ont été épargnées. Ce magnifique phénomène naturel est un régal pour les yeux, incite à la randonnée et est photogénique. Dans ce blog, vous pouvez lire ce qui fait que la bruyère est tellement photogénique, quels sont les éléments à prendre en compte et où vous trouverez les plus belles bruyères.

Bruyère

Les champs de bruyère se caractérisent bien évidemment par leurs couleurs violettes. Cette couleur donne un effet magique aux bruyères. Normalement, la bruyère est également très photogénique même si elle n’est pas en fleur. La lueur violette ajoute une dimension supplémentaire aux photos. Mais où se trouvent les bruyères ? Voici six bruyères photogéniques en Belgique et aux Pays-Bas :

  1. Hoge Veluwe (NL)
  2. Bruyère de Malines (BE)
  3. Dwingeloo (NL)
  4. Kalmthoutse heide (BE/NL)
  5. Hoge Veluwe (NL)
  6. Sallandse Heuvelrug (NL)

Les bruyères susmentionnées sont parmi les plus grandes et les plus belles dans nos régions. Si vous n’avez pas envie de faire de grands déplacements, il y aura toujours une bruyère (moins étendue) près de chez vous.

Photographier la bruyère ? Cinq astuces !

#1 La photographie de paysages

Pour photographier des champs multicolores, appliquez les règles de la photographie de paysage. Nous vous recommandons aussi d’utiliser un trépied, pour éviter les tremblements. Choisissez un trépied léger et de préférence télescopique, de sorte que vous puissiez facilement l’emporter avec vous lors de votre balade. Vous avez un bon appareil photo sur votre smartphone et vous voulez uniquement faire des photos de paysage ? Dans ce cas, il n’est pas nécessaire de trimballer votre grand appareil photo reflex lors de votre promenade. En raison de la faible valeur ISO que vous utilisez pour photographier des paysages, le petit capteur de votre smartphone fera très bien l’affaire. Néanmoins, nous vous conseillons quand même de vous procurer un trépied pour smartphone. Il vous coûtera à peine 10 euros et vos photos seront visiblement meilleures !

#2 La macrophotographie

Vous vous focalisez davantage sur les détails ? Dans ce cas, vous pouvez également appliquer la macrophotographie à la bruyère. Or, pour photographier des détails, veillez à vous munir d’un autre objectif. Par contre, votre smartphone ne convient pas vraiment à ce type de photographie. Prenez de préférence un objectif macro pour le meilleur résultat. Ne vous contentez pas de photographier une plante de bruyère, mais faites également attention aux détails tels que les nombreux insectes. Essayez de créer une belle profondeur de champ en réglant le diaphragme et en cadrant également la belle lueur mauve à l’arrière-plan.

#3 Lève-tôt ou couche-tard

C’est peut-être un cliché, mais nous continuons à le répéter dans la plupart de nos blogs. Car les photos en seront d’autant belles : profitez pleinement de l’heure dorée. Vous pouvez choisir de sortir tôt ou d’attendre que le soleil se couche. Personnellement, nous préférons le matin. Lorsque le sol devient plus humide (espérons qu’il pleuve un peu), une belle rosée peut se développer sur les landes. En combinaison avec la lueur orange du soleil matinal et le champ violet, vous obtiendrez un résultat des plus réussis.

#4 Composition

S’il y a un aspect important dans la photographie de paysage, c’est bien la composition. Le rapport entre le paysage et le ciel est essentiel pour une image belle et saisissante. En cadrant une forêt à l’arrière-plan, vous ajoutez une dimension supplémentaire dans le paysage et vous obtenez une belle répartition de la bruyère, de la forêt et du ciel. Utilisez les règles des tiers ou la section dorée. En outre, utilisez les lignes du paysage pour une bonne photo. Pensez à un sentier sinueux à travers la bruyère, une pente douce dans les collines ou les traces d’un chariot qui traversent la bruyère et disparaissent au loin.

#5 Contraste

En accentuant les contrastes dans la photo, vous créez un ensemble plus beau. Trouvez un point un peu surélevé et cadrez un objet au premier plan pour que la profondeur devienne clairement visible. Essayez de ne pas uniquement photographier la bruyère pour éviter que votre photo ne se limite à une grande lueur mauve. Vous pourriez par exemple également photographier le charmant petit arbre à l’horizon.

Astuce produit : vos photos sont prêtes ? Créez une collection de cartes postales de la bruyère que vous pouvez envoyer à vos proches. Étant donné que les cartes ne représentent pas forcément une occasion spécifique, elles conviennent à presque chaque occasion. Pensez par exemple à un anniversaire, un mariage ou envoyez une carte sans raison ! En prévoyant un petit stock chez vous, vous aurez toujours une carte postale sous la main.

Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir en photographiant la bruyère. Et si vous avez fait une photo dont vous êtes vraiment satisfait, partagez-la sur les réseaux sociaux et vous gagnerez peut-être un livre photo CEWE gratuit ! Il suffit d’ajouter le hashtag #cewevacances en partageant votre photo.