La photographie est parfois très complexe. Pas étonnant bien sûr, puisqu’il s’agit d’un métier à part entière, qui exige technique et savoir-faire. Heureusement, il est devenu très facile actuellement de commencer la photographie. En étendant peu à peu vos connaissances sur la photographie, vous verrez que vos photos seront de plus en plus réussies. Chez CEWE, nous mettons un point d’honneur à partager ces connaissances avec vous afin de vous permettre de faire des photos plus belles, plus professionnelles et plus variées. Cette fois-ci, nous nous attardons sur la technique du « pano » (panning en anglais) : que pouvez-vous faire avec cette technique et comment fonctionne-t-elle ? Lisez la réponse dans cet article !

Qu’est-ce que la technique du « pano » ?
Un « panoramique » ou « pano » est une notion qui vient du jargon cinématographique et qui désigne un mouvement de rotation de la caméra sur un axe, à l’horizontale ou à la verticale, aussi bien que son résultat. Cette technique n’est donc pas pertinente si vous faites uniquement des portraits ou que vous photographiez surtout des bâtiments. Mais elle vous sera très utile lorsque vous voulez photographier le mouvement, par ex. dans une compétition sportive, un animal en mouvement ou une jolie voiture qui passe dans la rue. La technique du pano se caractérise par un arrière-plan flou, alors que le sujet reste net.

Comment puis-je l’appliquer ?
La technique du ‘pano’ n’est pas facile à appliquer et exige de l’exercice. Lorsque vous faites un pano, vous devrez utiliser un temps de pose plus long, pour éviter que l’appareil photo n’enregistre l’image instantanément ; en effet, vous devez laisser le temps à votre appareil photo d’enregistrer le sujet net et l’arrière-plan flou. Mais en raison de ce temps de pose plus long, vous risquez d’avoir non seulement un arrière-plan, mais aussi un sujet flous. Et c’est exactement ce que vous voulez éviter bien sûr. Le temps de pose et la vitesse avec laquelle votre appareil photo suit le mouvement dépendent de la vitesse du mouvement : une voiture de F1 avance bien plus vite qu’un athlète qui fait un sprint.

Pour éviter que le sujet ne soit flou, vous devez essayer de suivre d’un mouvement fluide l’image que vous voulez photographier. Au moment où votre sujet se trouve à l’endroit souhaité, vous faites la photo. Pendant que l’obturateur s’ouvre et se referme, vous bougez votre appareil photo d’un mouvement fluide en suivant l’objet en mouvement. Continuez à faire des photos jusqu’à ce que vous soyez satisfait du résultat. Au début, vous remarquerez que ce n’est pas simple du tout et que c’est une question d’essayer et d’expérimenter. Dès que vous maîtrisez la technique, vous pourrez l’appliquer dans de nombreuses situations.

Où puis-je l’utiliser ?
La technique du pano est très courante dans la photographie sportive. Le cyclisme et le motocyclisme sont en effet des sports très dynamiques. Mais la technique peut également être utilisée pour photographier des scènes dans la nature. Pensez par exemple au lièvre ou au cerf qui s’esquivent ou à un magnifique rapace qui traverse le ciel.

En résumé, la technique ‘pano’ est parfaite pour le photographe qui veut accentuer l’action et le dynamisme dans sa photo. Étant donné que c’est surtout une question d’exercice, nous vous conseillons d’expérimenter à un endroit où vous pouvez appliquer le ‘panning’ sans restrictions. Pensez par exemple à un match de football plein de suspense ou à une course automobile. Variez le temps de pose et bougez votre appareil photo plus vite ou plus lentement par rapport à l’image pour perfectionner votre technique. Nous vous souhaitons de fructueux essais ‘pano’ !

*Sauf spécification contraire expressément mentionnée, tous les prix indiqués s’entendent TTC, hors frais de traitement et d’envoi.