Le mode automatique de votre appareil photo vous permet en général de faire d’excellentes photos. Mais si vous voulez vraiment réussir la photo parfaite, vous serez bien obligé de régler manuellement les différents paramètres de votre appareil photo, ce qui peut être un sacré défi. Car en changeant à chaque fois de petites choses dans les réglages, vous verrez que votre photo sera de plus en plus jolie. Sachez que le réglage correct de votre appareil photo exige certaines connaissances de base et CEWE se fait un plaisir de vous aider en abordant régulièrement un paramètre spécifique. Cette fois-ci, nous nous attardons sur la balance des blancs. De quoi s’agit-il et que pouvez-vous faire avec ? Vous le découvrirez en lisant la suite.

Qu’est-ce que la balance des blancs ?
Où que nous regardions, nous voyons différentes couleurs de lumière. La lumière d’un tube fluorescent est tout à fait différente de celle d’une ampoule, ou de la lumière émise par le soleil. Le moment de la journée influence d’ailleurs aussi la lumière ; le lever et le coucher du soleil donnent un tout autre résultat que la lumière du soleil à midi. Pourtant, la couleur de votre voiture est plus ou moins identique à chaque moment de la journée. C’est notre cerveau qui s’adapte automatiquement à la lumière ambiante, mais un appareil photo n’a pas cette capacité. De ce fait, la photo doit être corrigée, sinon le résultat risque d’être tout à fait différent de ce que vous avez observé en prenant la photo.

Comment cela fonctionne-t-il ?
En déterminant avec votre appareil photo ce qui est vraiment blanc, votre appareil photo déterminera automatiquement la balance correcte des autres couleurs par rapport à ce blanc : d’où le terme de balance des blancs. Les couleurs sont indiquées sur l’appareil photo à l’aide de symboles. Ces symboles indiquent indirectement le nombre de kelvins qui correspond au réglage de la balance des blancs que vous avez choisie : le nombre de kelvins renvoie donc au type de lumière. Sur les appareils photo, ce nombre peut varier d’environ 2.000 à 10.000 kelvins. Lorsque vous photographiez à l’intérieur sous une lampe incandescente, optez pour 2.000 à 3.000 kelvins. À l’extérieur, où il y a en moyenne plus de soleil, vous allez devoir opter pour 5.000 à 10.000 kelvins. Le symbole correspondant au nombre de kelvins est souvent déjà repris sur l’écran de l’appareil photo. Si ce n’est pas le cas, vous le retrouverez dans le livret d’instructions de votre appareil photo.

 

 

7500 kelvins
3500 kelvins

Les symboles sur votre appareil photos sont d’ailleurs assez évidents : le nuage correspond au temps couvert, le soleil aux conditions ensoleillées et la maison avec de petits traits en oblique à droite correspond à des conditions où il y a beaucoup d’ombre. Ces symboles sont identiques pour quasi tous les appareils photo.

 

Conseils pratiques
La balance des blancs peut non seulement vous aider à trouver la couleur naturelle d’une image, elle vous permet également de jouer avec les couleurs. En utilisant une autre valeur kelvin, la couleur changera. Une astuce que vous pourrez par exemple appliquer en photographiant des silhouettes. En prenant plusieurs photos avec différents réglages de la balance des blancs, vous pourrez très bien voir quelles sont les différences entre les différents réglages et quel réglage donne le plus beau résultat. Comme beaucoup de choses en photographie, c’est donc surtout une question de beaucoup essayer avec les différents réglages.

Bon travail avec vos photos !