Vous reconnaîtrez probablement cette situation : vous vous trouvez en plein milieu d’un paysage sublime. La nature est majestueuse, les montagnes gigantesques et la lumière a quelque chose de magique. Vous faites des photos en rafale pour pouvoir partager ce moment avec vos amis et votre famille et peut-être même créer une déco murale avec l’une de vos photos. Mais une fois rentré chez vous, la déception est grande : rien de la somptuosité du paysage ne ressort de vos photos. Vous voulez éviter ce type de déception ? CEWE vous donne quelques conseils pour réussir vos photos de paysage.

Landschap

Utilisez un trépied
Tout mouvement est néfaste à la réussite d’une bonne photo de paysage. Dès lors, un trépied est essentiel pour vraiment bien capturer tous les détails d’un paysage. Choisissez un trépied solide et lourd pour éviter tout mouvement. Si vous voulez faire comme un pro, un déclencheur souple est également vivement recommandé. Car au moment d’appuyer sur le déclencheur de votre appareil photo, celui-ci bougera aussi. Un déclencheur souple est un bouton relié par un câble à votre appareil photo vous permettant de l’actionner à distance. Si vous n’avez pas de déclencheur souple, vous pouvez bien évidemment utiliser le déclencheur automatique pour éviter les plus grandes vibrations.

Faible valeur ISO, petit diaphragme
Si vous voulez réaliser une photo de paysage de qualité supérieure, utilisez une valeur ISO peu élevée. La valeur ISO désigne la sensibilité à la lumière d’un appareil photo. Plus la valeur est élevée, plus l’appareil est sensible à la lumière. Pour pouvoir faire une photo détaillée, il est important de choisir une valeur ISO basse (environ 50 ou 10). En effet, avec une valeur ISO (trop) élevée, votre photo risque d’être granuleuse et c’est justement ce que vous voulez éviter. En optant pour une sensibilité ISO plus basse, votre appareil photo prendra plus de temps pour faire la photo.
Outre la sensibilité ISO, le diaphragme est également un aspect important dans la photographie de paysage. Le diaphragme désigne l’ouverture de l’objectif. Ce mécanisme astucieux déterminera la quantité de lumière qui tombera sur le capteur de l’appareil photo, déterminant ainsi la profondeur de champ d’une photo. Vous l’aurez compris : un élément très important si vous voulez bien photographier un paysage. Plus le diaphragme est petit (= plus le chiffre est élevé), plus la photo sera nette et aura de profondeur.

Landschapfotografie

Le paysage même
En plus de votre matériel, le paysage même doit bien évidemment aussi se prêter à de belles photos. C’est-à-dire que la météo doit être bonne et que le paysage doit être suffisamment varié. En tant que photographe, vous devrez en outre prêter attention à la composition. L’une des règles que vous pouvez appliquer à cet égard, est la règle des tiers : cette méthode consiste à partager le paysage en neuf cases (imaginaires ou à l’aide d’une fonction sur votre appareil photo). En positionnant la ligne de l’horizon sur l’une des lignes de la grille, votre composition sera plus intéressante que si vous visiez au petit bonheur la chance. Vous pouvez aligner l’horizon avec la ligne du bas, mais également avec celle du haut. Variez vos compositions et appréciez la différence.

N’oubliez pas de profiter du paysage
Bien entendu, vous voulez réaliser l’ultime photo de paysage, mais n’oubliez surtout pas de profiter du moment et d’admirer ce panorama sublime. Aussi puissantes que puissent être vos photos, un souvenir est mille fois plus intense. Et le souvenir d’une magnifique photo vous comblera bien plus longtemps que la photo même !